dimanche 24 février 2008

Première batterie électronique

Et non je n'ai pas acheté une batterie électronique, simplement hier j'ai fait mon premier concert en jouant sur ce genre de modèle. Ben l'expérience n'était pas concluante, pas spécialement à cause du son que ça rend, c'était très correct, enfin sans plus mais je ne m'attendais pas à un truc qui déchire de toute façon (ce qui ne veut pas dire que je n'espérais pas :p).
Pour ce qui m'a vraiment dérangé je ne m'étendrai pas sur la disposition des éléments qui faisait que je n'étais pas super à l'aise, mais bon la place était réduite et ce n'est même pas moi qui l'ai montée, heureusement j'ai pu faire quelques réglage de dernière minute alors on va dire que ça allait à peu près.
Par contre LE truc relou à gérer c'était le jeu sur le charley, trop difficile (presque impossible) de faire des nuances, pas forcément dans le volume sonore, et il y avait bien les sons charley ouvert et charley fermé mais c'était tendu de passer de l'un à l'autre, en gros c'était tout l'un ou tout l'autre (j'exagère là mais à peine). Du coup il y a pleiiiin de passages que j'ai été obligé  de jouer différemment, bon je m'attendais à devoir simplifier pas mal de mes parties (surtout à cause du manque de cymbales) mais pas à ce point. Malgré ça j'ai quand même tenté de jouer avec les ouvertures parce que parfois ça passait (et il y a des parties ou c'est presque nécessaire) mais à trop de moment ce que je faisais sonnait comme de la merde manquait de précision... je me console en me disant qu'il n'y a que moi qui ai vraiment remarqué :p
L'autre gros problème que j'ai rencontré, je l'ai remarqué avant même d'attaquer les balances : ça ne fonctionnait qu'une fois sur deux (et encore) pour étouffer la cymbale, et quand j'y arrivais ça se faisait avec un léger décalage. Pour ce à qui ça ne parle pas, cela consiste à l'attraper avec la main après l'avoir frappée afin qu'elle arrête de sonner  (d'ailleurs c'est le son qu'on étouffe en faisant ça, pas la cymbale). Techniquement, attraper une cymbale (qu'elle soit en alliage cuivre/bronze ou en caoutchouc) est à la portée de n'importe qui, en revanche numériquement parlant c'était autre chose avec les pads et je n'ai pas eu suffisamment de temps pour bien maîtriser la bête, je n'ai donc pas compris comment réussir à chaque fois, plus précisément je n'ai pas trouvé le bon geste à effectuer (ou plutôt le bon moment pour le faire). Enfin bref, ça m'a moins gêné que le truc du charley quand même car je n'y ai pas eu recours si souvent que ça... une seule fois en fait, mais c'était "indispensable" pour la fin d'un morceau alors j'ai tenté le coup en espérant que ça fonctionne mais évidemment ça a merdé et quand les autres se sont arrêtés il y avait toujours ce son de cymbale... boarf ce n'était pas si grave, et en plus c'est passé inaperçu je crois (je me suis juste senti tout con avec la pad dans la main et le son qui continue), tout ça en fait c'est pour dire que je n'ai pas été convaincu par les sensation de jeu et que l'acoustique il n'y a que ça de vrai ^^.
Ben voilà, un long post pour pas grand chose hein, mais comme ça fait un bail que je n'ai rien écrit ici, ça n'augmente qu'un tout petit peu la moyenne du nombre de ligne à lire par mois (vu comme ça c'est raisonnable :p).

Posté par _Azim_ à 04:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Première batterie électronique

Nouveau commentaire